Qui est mon Ego

En se créant un corps de matière, l'Etre s'est créé une âme

Voici les 3 dimensions du monde ou du plan matériel: 

Corps mental

Corps émotionnel

Corps physique

ETRE est devenu de plus en plus humain pour vivre des expériences sur la Terre.

La croyance naît de la mémoire

En se créant un corps de matière, l’Etre s’est créé une âme, ce qui fait naître une dualité, conséquence de la séparation de l’âme et l’esprit.

L’âme représente le plan subtil du monde matériel( le côté émotionnel et mental de l’humain).

Le plan est de laisser l’être humain avoir le libre arbitre, c’est- à- dire le pouvoir de choisir. Malheureusement, l’être est tellement descendu dans la matière qu’il a oublié qu’il était véritablement –> un Dieu Créateur expérimentant la matière.

La plupart des humains ont oublié leur Etre car ils ont commencé à croire et penser qu’ils étaient leur mental. Le mental est principalement de la mémoire. Ils enregistrent toutes les expériences.

Nous avons besoin de notre mémoire pour véhiculer sur Terre (se souvenir de notre nom, écrire, calculer,..). Dès que l’humain vit une expérience émotionnelle douloureuse, il la garde en mémoire et se met en place la mécanisme:

« Il ne faut pas que cet incident se reproduise, alors je ne l’oublierai pas ».

J’ai trop peur de souffrir si cela se reproduisait. Plus vous allez penser « Il ne faut pas » « Je ne dois pas » plus cela devient une croyance ancrée.

Mais qui est cet Ego?

Comme tout ce qui vit dans le plan matériel, plus c’est nourri plus ça grossit. Une croyance est un miroir par laquelle nous nous laissons diriger. Certaines croyances sont difficiles à départir car elles sont entraînées par des milliers de personnes, par exemple les

Croyances populaires

« Croire que lorsque l’on se tient dans un courant d’air on attrape un rhum »

« Croire qu’il faut manger 3 repas par jour pour être en santé »

« Croire que ce n’est pas toujours bon de dire la vérité car on sera moins aimé »

La totalité des croyances de l’humain, s’appelle Ego (petit moi)

C’est ce qui empêche une personne d’être elle-même. Une personne qui a un gros égo est une personne qui croit toujours avoir raison car elle est prisonnière de ses croyances mentales. En croyant qu’à son propre mental, elle se ferme aux conseils des autres ou à tout ce qui est nouveau. Il est donc important de prendre conscience de tes croyances car tant qu’elles demeurent inconscientes, elle dirige ta vie, et tu les alimentent sans t’en rendre compte. Quand tu arrêtes de les alimenter, elles redeviennent un mémoire disponible selon le besoin.

En conscience...

Pour pouvoir en prendre conscience, il est important de regarder les peurs qui t’habitent car une croyance est toujours reliée à une peur. Chaque fois qu’une personne est dirigée par une de ses croyances, elle n’est pas maître de soi. 

Une personne commence d’abord par vouloir quelques chose qui vient de son intuition. Ensuite, elle éprouve du désir avec son corps émotionnel. Elle utilise son corps mental en se référant à sa mémoire pour trouver des moyens de manifester son désir. Elle utilise son corps physique pour faire des actions concrètes. C’est de cette manière que peut se manifester un besoin dans le monde physique d’une façon harmonieuse.

Malheureusement, une grosse partie de nos besoins ne se manifestent pas à cause des blocages créés par nos croyances. 

Les maladies dans le corps physique viennent d’un blocage émotionnel, lui-même occasionné par un blocage mental. Cela signifie que tu désires quelque chose dans ton monde physique, mais que ton mental tes croyances bloquent ce désir en te disant: 

  •  » Qu’on ne t’aimera pas si tu fais ça… »
  • « Que tu vas manquer d’argent… »

La partie physique est directement lié avec le genre de désirs que tu es. Voila pourquoi tu dois prendre en considération la partie du corps qui te fait mal pour identifier la croyance mental qui cause ce blocage. 

Ce qui est agréable lorsque l’on est conscient c’est que l’on règle plus vite le problème, tant au niveau physique émotionnel et mental. 

Remercie cette croyance (ton égo, à qui tu peux donner un nom) d’avoir été là pour te protéger à un moment mais qu’elle peut retourner dans ton processus de mémoire et se manifester si nécessaire, un jour…

Références Lise Bourbeau « Ecoute ton corps »

17 Comments

Post A Comment